Louis Zéphir HALLADE

séparation nationalité fiche de Zéphir Alade





Louis Zéphir HALLADE (noté Zéphir ALADE dans les archives allemandes) est né le 11 octobre 1869 à Abbécourt (Aisne).

Il est prisonnier civil. Où et quand a-t-il été fait prisonnier ? Je n'en trouve pas trace.
Toujours est-il qu'il est notifié dans sa fiche matricule qu'il "n'a pas rejoint" son régiment à la mobilisation générale.

Il est interné dans le camp de Quedlinburg.









Il meurt à Quedlinburg le 11 octobre 1914 d'une faiblesse cardiaque.

Zéphir Alade (extrait du registre)

Il est inhumé une première fois au cimetière de Quedlinburg, dans la tombe n°7, le 14 octobre 1914.

Zéphir Alade Zéphir Alade






On retrouve son nom gravé à l'arrière du monument dédié aux prisonniers morts (dans le cimetière de Quedlinburg).

monument

L'Etat français ne semble pas au courant de sa captivité ni de son décès car il le libère de ses obligations militaires le 30 septembre 1918.
Il n'apparait pas non plus dans la base des "morts pour la France" du Ministère de la Défense.

Son corps est rapatrié et inhumé une seconde fois dans la Nécropole Nationale de Sarrebourg, dans la tombe n°9348. Là, l'Etat français le notifie bien "Mort pour la France" en tant que victime civile morte en Allemagne, sans précision sur la date et le lieu de décès et surtout sans en faire mention dans sa fiche matricule ou même en marge de son acte de naissance (son état-civil n'est visiblement pas connu).

Les archives de la paroisse de Sainte-Mathilde précisent qu'il est originaire d'Abbécourt et qu'il est âgé de 46 ans, ce qui m'a permis de lui rendre honneur.

Sources

séparation

Voir sa fiche matricule.

Voir sur les Sépultures de Guerre.

Voir au CICR, archive n°+1136, archive n°+1167, archive n°+7578

Registre des prisonniers "tombés honorablement" de l'hôtel de ville de Quedlinburg (dont la photo de registre est tirée).

Archives de la paroisse de Sainte-Mathilde à Quedlinburg (DSC_2960) communiqués par Thomas WOZNIAK.