Hervé GOURMELON

nationalité séparation Hervé Gourmelon

Hervé Marie GOURMELON est né le 30 janvier 1888 à Plouvern (dans le Finistère).

Il fait ses classes en 1908, numéro 1434 au recrutement de Brest.

Il est soldat dans le 19ème Régiment d'Infanterie, 5ème compagnie, 2ème bataillon.

Il est fait prisonnier à Authuile.

Il est interné dans le camp de Quedlinburg, dans la 8ème compagnie, baraque 45A sous le matricule 05406.

De là, il écrit une carte à ses parents.
"Quedlinburg, le 12 juin 1916. Mes chers parents. Je suis en très bonne santé Dieu merci et j'espère que vous serez tous de même à la réception de ma carte. J'ai reçu votre beau colis du 25 mai samedi dernier ainsi qu'un pain du comité de Plouvern en très bon état. J'ai reçu votre belle lette du 29 mai ces jours derniers avec grand plaisir. Souhaitez le bonjour à Chapalain de ma part ainsi qu'à ses parents. Mon camarade Jestin est aussi en bonne santé. Souhaitez le bonjour à mes frères pour moi. Je finis la carte, sans finir de vous aimer.
Gourmelon Hervé"

carte d'Hervé GOURMELON

Sa bonne santé ne dure pas et il meurt le 21 avril 1917 à Quedlinburg de tuberculose pulmonaire.

Hervé Gourmelon (extrait du registre)

Il est inhumé une première fois au cimetière de Quedlinburg dans la tombe n°225.

Hervé Gourmelon Hervé Gourmelon






On retrouve son nom gravé à l'arrière du monument dédié aux prisonniers morts (dans le cimetière de Quedlinburg).

monument

Son acte de décès est transcrit le 9 octobre 1918, à Plouvern (dans le Finistère).

Il est inhumé une seconde fois dans la Nécropole Nationale de Sarrebourg, dans la tombe n°6051.

Sources

séparation

Carte communiqué par Marc GOURMELON.

Voir sa fiche matricule (vue 635)

Voir sur Mémoire des hommes.

Voir sur Sépultures de Guerre.

Voir au CICR, archive n°P33446, archive n°P10233, archive n°+6884, archive n°+7361.

Registre des prisonniers "tombés honorablement" de l'hôtel de ville de Quedlinburg (dont la photo de registre est tirée).