Louis POISSON

séparation nationalité fiche de Louis Poisson

Louis POISSON est né à Saint-Germain d'Elle (Manche).

Il est ensuite domicilié au 12 rue de Richy, à Argenteuil (dans le Val-d'Oise).

Lorsque la guerre éclate, il est mobilisé dans le 36ème Régiment d'Infanterie.

Il est fait prisonnier à Brimont le 17 septembre 1914.

Il est interné dans le camp de Quedlinburg, 5ème compagnie (présent le 27 janvier 1915).

puis dans la 6ème compagnie (présent le 13 février 1915).

Le 8 avril 1916, il est transféré de Merseburg à Wittenberg.

Il est rapatrié le 29 décembre 1918 en passant par Limburg an der Lahn.

Camarades de captivité

séparation

Henri LEBERT tenait un journal de sa captivité. Il y a soigneusement noté les noms, prénoms et adresse de ses camarades de captivité :
ARMAND Paul
AUDOUARD Victor
BERGEROT Vital
BOIE Jules
CHARBOTEL Ernest
CHELET Vincent
CLERC Camille
COLLEY James
DONVAL René
EHRET Oscar
ERMENDE Louis
FREYTAG Georges
GERONIE Jean
GROSJEAN Charles
GUILLOUET Paul
HAREN Edouard
JEAN Léopold, dit Dupuy
JOURDAN Charles
LAGUENIERE Adolphe
LAURENT Emile
MARCHE Henri
MONTILLARD Jean
PASQUIER Louis
PERNEY Jules
POISSON Louis
REEB Marcel
ROY Francis
SAILLARD Louis
SARRASIN Alexandre
SION Aimé
SOSOTTE Emile
TACHOUET Lucien
TATU Paul
THIBAUT Auguste
VEDRINE Antoine

Sources

séparation

Prisonnier signalé par Juliette Rabinel et la famille d'Henri LEBERT

Voir la Gazette des Ardennes, liste n°7.

Voir au CICR, archive n°P13591, archive n°P16283, archive n°P37178, archive n°P46405, archive n°P101830 .