Vital VERNET

séparation nationalité Vital Vernet fiche de Vital Vernet



Vital VERNET est né le 10 février 1892 à Pralong (dans la Loire) où il devient cultivateur.

Il fait ses classes en 1912, numéro 1385 au recrutement de Montbrison.

Il est soldat dans le 16ème Régiment d'Infanterie.

Il est fait prisonnier le 17 septembre 1914 à Dreslincourt.

Il est interné dans le camp de Quedlinburg, dans la 3ème compagnie puis dans la 4ème compagnie, baraque 21B.









courrier de Vital Vernet courrier de Vital Vernet courrier de Vital Vernet















































Il se fracture l'épaule droite en captivité suite à une chute.

Ce n'est probablement pas lui dont parle René CHICOISNEAU dans ces lettres et qui rêvait de se marier avec la fille d'un des gardiens du camp.
Toujours est-il que des lettres, qu'il a conservé toute sa vie, et que son arrière-petit-fils m'a communiqué, prouvent qu'il avait une relation amoureuse avec une allemande à qui il offert une bague.
Ces lettres sont écrites par "sa petite chérie" en allemand. Elle se rend compte que leur amour ne survivra pas à l'armistice (qui arrive à grand pas).

Il est rapatrié le 6 janvier 1919.

Il se marie finalement avec Marie-Eugénie ODDE (une française) en août 1821 dont il aura une fille.

Gageons qu'il n'a pas oublié cet "amour de jeunesse" puisqu'il a conservé ces lettres.

Sources

séparation

Prisonnier signalé par Stessy VERNET.
Photo et courriers communiqués par Maxime GAY.

Voir sa fiche matricule (vue 858).

Voir au CICR, archive n°P16933 .