Constant Octave PIAT

séparation nationalité fiche de Constant Octave PIAT

Constant Octave PIAT est né le 10 février 1881 à Nouan-Le Fuzelier (Loir-et-Cher).

Il fait ses classes à Blois en 1901, numéro 1153.

Il habite Vernou sur Brenne (Indre-et-Loire) où il devient négociant en vins.

Il est incorporé dans le 21ème Régiment Colonial en tant que soldat.

Il est fait prisonnier à Massiges le 3 février 1915.

Il est emmené dans le camp de Giessen (présent en avril 1915).

Puis, il est incarcéré dans le camp de Quedlinburg, dans la 3ème compagnie (présent en mai 1915).

En mars 1916, on le retrouve dans le camp de Hameln.

Il est rapatrié le 8 janvier 1917 en tant que sanitaire.

Camarades de captivité

séparation

Paul BIDAULT tenait un journal de sa captivité. Il y a soigneusement noté les noms, prénoms et adresse de ses camarades de captivité :

AYET Prosper Paul "Louis"
BABUT François
BELLIARD Pierre
BESNARD Charles François Louis
BOURRY Charles
BRAZILLIER Eugène Moïse
BUREAU Jean Aimé
CHARTIER Albert Louis
CHATELIER Louis Pierre
CHENNEVIERE Louis Charles
CIMETIERE Georges Joannès
CLEMENT Maurice Georges
COURS Paul
CUCHE Alfred "Henri"
FAGI Casimir Louis
FAURY Jean-Baptiste
FLOUTARD Joseph Henri
GRANGE Jean Joseph
LECONTE Marius
LEDAIN Georges Victor
LUCAS Auguste Marie Joseph
MARPAUD Léon Paul
MEUNIER Albert Moïse
PASQUIER Joseph Marie
PASQUIER Victor
PESTRE Frédéric Sully
PIAT Constant Octave
PLACIER Paul Irénée
POIGNAVENT Louis Albert Julien
PONCEAU Clotaire Silvain
RAMOND Auguste
RAY François
ROLAND François "Maurice"
TOUSSAINT Gaston Louis Joseph
VAUDIERE Jean-Baptiste
VINOT Paul
WARIN Marcel

Sources

séparation

Carnet de Paul BIDAULT.

Voir sa fiche matricule (vue 226).

Voir au CICR, archive n°P19881, archive n°P21747, archive n°P34824, archive n°P66397 .