Marcel RIEGEL

séparation nationalité l'histoire de Marcel RIEGEL

Marcel RIEGEL, est né en 1882.

Lorsque la guerre éclate, il est mobilisé dans 3ème Régiment du Génie.

Il est fait prisonnier le 18 septembre 1914 au fort de Brimont

Dans le camp de Quedlinburg, il est dans la 6ème compagnie, baraque 32A.

Il est ami avec Florent AUFSCHNEIFER, Georges LELEU et Louis PALPIED.

Il est évacué le 26 mai 1915 vers Hameln.

Le 10 décembre 1915, il transite par le camp de Soltau (il y reste 10 jours) avant de s'installer au camp de Friedrichsfeld.

Puis il passe par Minden et Preussich-Holland.

A partir du 10 août 1916, il est à Marienburg, actuellement en Pologne. Grâce à sa connaissance de la langue allemande, il est interprète à la Kommandantur et a une chambre indépendante en ville. Il voisine avec les allemands et voit la révolution allemande à Marienburg.

L'armistice signée, il décide de rentrer seul en France. Parti le 8 décembre, il va rencontrer des difficultés pour passer la zone de front puis arriver à Paris le 14 décembre 1918.

Sources

séparation

Prisonnier signalé par Jean-Marie RIEGEL, son petit-fils.

Voir son site avec le témoignage de Marcel RIEGEL.

Pour le format livre, c'est par ici livre de Marcel RIEGEL.

Voir au CICR, archive n°P16295 .